12-10-2021--Calque-SmartSlider2

Votre structure pollue…involontairement !

10/01/2023

Par Solyne Charente

Comme une majorité des structures employeuses, vos salariés et bénévoles utilisent des ordinateurs, des tablettes, des téléphones pour mener à bien vos missions…et ce quotidiennement. Malheureusement, sans le vouloir vous participez à la pollution numérique. La pollution numérique représente la pollution engendrée par la fabrication, l’utilisation et la destruction des nouvelles technologies. Cette pollution dite « invisible » représente 2.5% du CO2 en 2022, c’est l’équivalent des vols aériens durant un an. D’ici 2035, cette consommation de carbone pourrait doubler selon l’ADEME.

Envoyer des mails, laisser en veille ses appareils au lieu de les éteindre… Détrompez-vous ce n’est pas ce qui pollue le plus. Avant même que vous ne les utilisiez, vos appareils polluent. En effet, 80% de la pollution numérique provient de la fabrication de ces derniers contre 20% dus à leur utilisation. Mais que faut-il faire ? Arrêter d’utiliser tous vos appareils ?

Oui mais non… Si vous utilisez plusieurs logiciels et applications similaires au sein de votre structure, vous polluez. En revanche, si vous n’utilisez pas la moitié des applications et logiciels installés sur vos appareils…vous polluez aussi. Tous ces logiciels et applications consomme de l’énergie même lorsque vous ne les utilisez pas ! Ces logiciels énergivores sont qualifiés d’obésiciels. ANEOL vous recommande de garder uniquement les logiciels et applications indispensables au bon fonctionnement de votre structure. C’est un premier pas pour réduire son empreinte énergétique.

Cependant pour mieux gérer son impact environnemental, il est primordial de comprendre l’ampleur de cet impact. ANEOL vous donne 3 indicateurs pour mesurer la pollution numérique de votre structure.

 

1. Tester son empreinte environnementale professionnelle

Faire un état des lieux est essentiel pour évaluer si dans votre structure les écogestes sont appliqués. Vous pouvez tester avec vos collaborateurs votre empreinte environnementale grâce à l’outil My Impact à travers un questionnaire.

Outil gratuit : INR | Calculatrice empreinte environnementale du numérique pro. (isit-europe.org)

2. Connaître l'impact de vos usages numériques

L’outil Impact CO2, développé par l’ADEME, calcule sur une semaine la quantité de carbone qu’émettent vos usages. Ainsi vous aurez une idée de l’impact de votre activité numérique au sein de votre structure.

Outil gratuit : Poids en CO₂e des usages numériques | Impact CO2

3. Mesurer l’empreinte carbone de votre site internet

Maintenant que vous connaissez votre impact environnemental global, vous pouvez décortiquer les outils de travail utilisés. Votre site internet, s’il n’est pas correctement réalisé puis optimisé peut polluer. Des outils simples et gratuits vous permettent de mesurer l’impact de votre site. Vous pourrez ainsi optimiser les pages pour en réduire le poids.

Outil gratuit : EcoIndex.fr: Testez un site, cet outil recommandé par FranceNum, mesure l’impact carbone de votre site.

Tous ces conseils ne remplacent pas une stratégie de transition numérique qui permet à votre structure d’intégrer les usages responsables.   

Vous souhaitez établir une stratégie de transformation numérique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

 

Bonjour !

ANEOL est à votre écoute, poser vos questions 🧏‍♂️​

× Besoin d'aide ?